AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les villes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Vampires hibiscus.
Marcel Gerard
les crédits : class whore
message : 469
date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Les villes    Jeu 27 Fév - 13:38

City





Louisiane, petit coin connu pour ses frasques paranormale. Berceau des contes de vampires.
Voici une petite carte pour situer les villes.
Alexandria et Shreveport sont un peu plus loin de la Nouvelle-Orléans : 3h en voiture pour la première et 4h pour la seconde. Shreveport est intéressante notamment pour ses casinos.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vampires hibiscus.
Marcel Gerard
les crédits : class whore
message : 469
date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: Les villes    Jeu 27 Fév - 13:41

Shreveport




Information utile : 3ème ville de l'Etat, ancienne capitale de la Louisiane elle est maintenant le centre de l'Ark-La-Tex (Arkansans - Louisiane - Texas). Climat subtropical humide. Superficie : 305.1 km². Sa population est de 200 975 habitants.

Histoire : Fondée en 1836 par la compagnie Shreve Town, elle est située sur les berges de la Rivière Rouge du Sud, dégagée et rendue navigable par Henry Miller Shreve, qui commandait le corps des ingénieurs d'armée des États-Unis, et à qui la ville (et la compagnie Shreve Town) doivent leur nom. Cette dernière est rapidement devenu une cité commerciale, les marchandises transitaient par bateaux à vapeur. Les produits étaient le coton et les cultures agricoles. Mais Shreveport a également eu un marché aux esclaves, bien que la traite des esclaves n'était pas aussi répandue que dans d'autres parties de l'État.
Pendant la guerre civile, la ville a été un bastion confédéré et le siège du ministère de l'armée confédérée. Après la défaite des confédérés à l'est, la guerre civile a continué pendant plusieurs mois à l'ouest jusqu'à la capitulation de Robert E. Lee en avril 1865, c'est à partir de ce moment là qu'elle est devenue, bien que brièvement, la capitale confédérée. Le président confédéré Jefferson Davis a tenté de fuir vers Shreveport quand il a quitté Richmond.
Enfin, la rivière Rouge, ouverte par Shreve dans les années 1830, est resté navigable jusqu'à 1914, puis le chemin de fer a pris le relais pour transport des marchandises et des personnes.

Economie : Ancienne ville pétrolière elle s'est convertis depuis dans le secteur tertiaire.En effet, Shreveport a été un centre d'affaires importants pour le commerce du pétrole aux États-Unis, avec la compagnie, Standard Oil. Dans les années 1980, l'industrie pétrolière et gazière a subi une baisse importante dans l'économique locale, et de nombreuses entreprises ont réduit l'emplois ou ont cessé leurs activités, y compris pour les centres commerciaux de grandes distributions, comme exemple, le South Park Mall, qui a été fermé dans les années 1990. Suite a cette récession dont la ville a beaucoup souffert de nombreux habitants ont déserté la zone.
Aujourd'hui, l'économie de la ville a fait la transition vers une économie de services. La région a connu une croissance rapide dans l'industrie du jeu, et en particulier pour l'hébergement de différents casinos en bateau-mouche. Shreveport possèdent un des trois hippodromes d'état, le Downs Harrah Louisiana.
En mai 2005, le Louisiana Boardwalk, un complexe commercial de 51 000 m2 et de divertissement a ouvert ses portes au bord de la rivière Rouge vers Bossier City, le centre possède un centre commercial, plusieurs restaurants, un cinéma de 14 salles, un complexe de bowling, et un Bass Pro Shops (magasin de pêche spécialisé).

Quelques bâtiments :

- Une pluralité de casinos dont Sam's Town Casion, El Dorado Casino, Horseshoe Casino, Boomtown Casino et Harrah's.

- 4 universités comprenant l'Université de l'Etat de Lousiane, l'Université Centenary de la Louisiane, l'Université Austral de Shreveport, et L'Université Baptiste.

- Un hippodromes d'état le Downs Harrah Louisiana

- Un complexe commercial nommé le Louisiana Boardwalk contenant un centre commercial, un complexe de bowling, un cinéma de 14 salles,  une pluralité de restaurant et un Bass pro shop (magasin de pêche spécialisé)

- Shreveport Municipal Auditorium

Quelques quartiers :

- Cross Lake (Lac de la croix) : lac de 35 km², il assure l'alimentation en eau de la ville. Ses rives sont recouvertes de cyprès et le lac est populaire pour la pêche et la navigation de plaisance. Ce lac aménagé de deux parcs publics et de plusieurs centres commerciaux abrite en son sein une faune diversifiée avec notamment des alligators.

- Downton Shreveport Historic District : comme son nom l'indique c'est le centre historique de la ville

- Shreveport downton airport : lieu ou se situe l'aéroport de la ville.

- East Shreveport : quartier est de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vampires hibiscus.
Marcel Gerard
les crédits : class whore
message : 469
date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: Les villes    Jeu 27 Fév - 13:42

Lafayette



Information utile : Ville située au bord de la rivière Vermilion. Centre de la population des acadiens (descendant des premiers colons français). Climat subtropical humide. Seconde ville touristique de l'Etat elle se démarque par son modernisme combiné à de nombreuses tradition culturelles. Sa superficie est de 47.7 km² et sa population est de 120 623 habitants.

Histoire : La ville fut fondée en 1821 par un Acadien, Jean Mouton. Initialement nommée Vermilionville, elle prit le nom de Lafayette en 1884, en l'honneur du marquis de La Fayette. Cette dernière est le coeur du Pays cajuns, en effet on note de nombreuses influences françaises, espagnoles et caraïbes dans l'héritage culturel de la ville.

Économie :
 Ville unique en son genre qui combine traditions culturelles et modernisme, elle s'est principalement émancipée ces dernières décennies en tant que centre commercial et dans les domaines médicaux et universitaires. Pôle de pétrole et de gaz naturel, c'est aussi la seconde destination touristique de la Louisiane.
L'aéroport régional de Lafayette participe au désenclavement de la région et aux échanges, notamment avec le Texas. Il comporte aussi une plateforme d'héliport.

Quelques bâtiments :  

- Le festival international de Louisiane en avril
- Le festival acadiens en septembre
- La cathédrale de Saint John
- L'Acadian Village (reconstruction d'un village acadien au XIX ème siècle) Village musée nommé Vermilionville comprenant diverse maisons anciennes, l'académie de Vermilionville qui est une reproduction d'une école type des années 1890, une forge, la chapelle des Attakapas (reproduction d'une église catholique dans les années 1760) et un cimetière proche de la chapelle.
- Musée d'histoire naturelle et planétarium.
Aux alentours de la ville se situe :
- Atchafalaya Basin (région marécageuse)  

Quelques quartiers :

- Historic Centennial Neighborhood : quartier historique centenaire. Son origine est du à l'école centenaire qui a été achevé de construire en 1876 avant d'être détruit en 1971. Pendant les années 1800 le quartier était un riche quartier résidentiel habité par des marchands, des cadres de chemin de fer, avocat et médecins. De nos jours, c'est un petit quartier de maisons anciennes ou non.

- Downtown : centre ville


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vampires hibiscus.
Marcel Gerard
les crédits : class whore
message : 469
date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: Les villes    Jeu 27 Fév - 13:44

Alexandria




Information utile :  Se situe dans le centre géographique de l'Etat. Climat subtropical humide avec des influences continentale en hiver. Sa superficie est de 69.9 km² et elle détient 46 342 habitants.

Histoire : La ville d'Alexandria se situe dans l'état de Louisiane, au bord de la rivière rouge. Les Espagnols ouvrirent un poste, Alexandria, le long de la rivière rouge et choisirent cette emplacement étant donné qu'elle se situait au centre de la Louisiane et dans une plaine de forêts de pins. La première communauté européennes était des commerçants et des marchands, ils ont vécu et travaillé sur les terres agricoles qui bordent la rivière rouge, les premières voies d'accès venaient du sud vers le poste de El Camino Real, et au nord, vers le poste de Natchitoches.
En 1785, l'homme d'affaires Alexandre Fulton, un commerçant de Pennsylvanie, a acheté des concessions de terre à l'Espagne, une zone qui regroupait les postes de Choctaw, Tensas, Appalachee et d'Alexandria. Alexandre Fulton et un autre commerçant William Miller, ont ouvert un commerce, ils importaient des cargaisons de marchandises et ont érigé le premier magasin à Rapides Parish, en Louisiane, au bord du fleuve proche du poste d'Alexandria, et ont reçu les droits exclusifs pour commercer avec les indiens. Ils ont été autorisés à accorder aux indiens des crédits libéraux, et comme les Indiens ne pouvaient pas régler leurs factures avec l'échange de fourrures, ils ont signé la vente de leurs terres afin d'annuler les dettes. Fulton et Miller ont acquis des milliers d'acres qu'ils revendaient à des gens qui affluaient vers des terres riches de l'ouest.
À partir de 1805, la colonie s'est rapidement développée. En raison de son emplacement au centre de la Louisiane, Alexandria est devenue un centre de transport, de commerce et d'agriculture. En 1805, Alexander Fulton est nommé médecin légiste du territoriale par le gouverneur de l'état William Claiborne. Alexandrie est considéré comme une ville en 1819 et reçoit la charte de ville en 1832. L'énoncé de la ville d'Alexandrie et est nommé probablement par Alexandre Fulton, lui-même.

Economie : Ville industrielle vivant grâce à son aéroport international et sa zone portuaire notamment.

Quelques bâtiments :  

- Un aéroport international
-Musée d'Alexandria Art retraçant l'histoire de la Louisiane
- Camp Beauregard Army National Guard camp de l'armée appartenant à la garde nationale de l'Etat, ce dernier est un centre de formation.
Aux alentours :
- Plantation de Rosedown avec ses jardins inspirés de Versailles
- Plantation de Sucre et de coton qui ont fait l'économie de la ville à l'époque.

Quelques quartiers :

- Downtown : centre-ville ou se situer le quartier de la culture et des arts. Ce dernier abrite 5 musées, 3 salles de spectacle et un certain nombre de galeries.
- Northwestern Alexandria :  comprend la zone située au nord de l'autoroute 25 ouest de la Lousiane et au sud de la rivière rouge.
- Western Alexandria: situé au sud de l'autoroute 28 Ouest et au nord du boulevard de Versailles.
- Southern Alexandria : situé à l'est de Masonic dive et au sud de la promenade Mc Arthur Drive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vampires hibiscus.
Marcel Gerard
les crédits : class whore
message : 469
date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: Les villes    Jeu 27 Fév - 13:47

Bâton-Rouge




Informations utiles : Capitale de l'Etat de Louisiane et 2ème ville la plus peuplée avec ses 229 553 habitants. Le climat est subtropical. Superficie : 204.8 km².

Histoire : Le site fut découvert en 1699 par le Moyne d'Iberville, un navigateur d'origine normande. Il repéra un cyprès dépourvu d'écorce et enduit de sang , les Indiens Houmas et Bayougoulas utilisaient cet arbre pour sacrifier des animaux sauvages et délimiter leur territoire. Ainsi le navigateur nomma la ville Bâton Rouge en référence à ces poteaux rouges érigés par les Amérindiens. Vingt ans après son passage, des pionniers français fondèrent la ville à cet endroit. Le secteur devient possession britannique par le traité de Paris en 1763.
En septembre 1779, les Espagnols battent les Britanniques près du bayou Manchac et s'emparent de Bâton-Rouge. Mais en 1810, les colons se révoltent contre les Espagnols et forment la République de la Floride Occidentale.
Quatre ans plus tôt, en 1806, le capitaine Elias Beauregard, d'une famille de planteurs de coton, a transformé la ville en installant sur les terres de sa plantation, un nouveau quartier d'habitation pour accueillir des réfugiés français de Saint-Domingue en Amérique. Le port de Bâton Rouge va devenir un important marché aux esclaves.
C'était encore un petit village quand, au début du dix-neuvième siècle, des hommes politiques puritains, mécontents qu'une ville délurée comme la Nouvelle-Orléans soit le siège du gouvernement fédéral, firent de Bâton-Rouge la nouvelle capitale de la Louisiane en 1849.

Économie : Malgré une distance de 237 km de la côte du golfe du Mexique, Bâton-Rouge accueille un grand complexe industrialo-portuaire. Le port exporte les céréales des Grandes Plaines par le Mississippi.
Bâton-Rouge abrite la seconde plus grande raffinerie des États-Unis avec une capacité de raffinage de 500 000 barils de pétrole par jour, propriété d'ExxonMobil et de nombreux sites chimiques, liés par barges et pipe-lines aux autres sites du bord du Mississippi, de la côte du golfe du Mexique et de la zone de Houston.

Quelques bâtiments :  

- Un complexe industrialo-portuaire, exportant notamment des céréales.

- La deuxième plus grande raffinerie des Etats-Unis appartenant à ExxonMobil

- Siège de l'Université d'Etat de Louisiane (plus grande université de Louisiane)

- Contient le Tiger Stadium (stade de football américain)

- Capitole de l’état de Louisiane ou siège le gouvernement de l’état comprenant la législature de l'État de Louisiane, la Chambre des Représentants de Louisiane et le bureau du gouverneur de Louisiane, ainsi que d'autres bureaux de l'executif et des jardins.
Ce bâtiment de style art-déco est le plus haut capitole des États-Unis (140 mètres pour 34 étages). Il fut construit en 1931 sur ordre de Huey P. Long. Les marches qui mènent à l'entrée principale portent le nom de chaque état américain, dans l'ordre d'entrée de l'état dans l'Union. Il est possible de monter (gratuitement, de 8h à 16h) au 27ème, où la terrasse extérieure (à 107 mètres) permet d'avoir une vue extraordinaire sur larégion : le Mississippi tout proche, l'U.S.S. Kidd (ancien destroyer), l'ancien Capitole, une des plus grosses raffineries du monde, ainsi que les Pentagone Barracks, des bâtiments en forme de pentagone qui servirent de caserne (de 1823 à 1824) et de relais postal. On y trouve aujourd'hui une exposition sur l'histoire militaire et politique de Bâton-Rouge.

- L' ancien capitole : Etrange bâtiment en forme de château médiéval avec tourelles et créneaux fut construit en 1849. Il se trouve non loin du capitole actuel, sur une hauteur dominant le Mississippi. Il fut le siège du gouvernement de Louisiane de 1850 à 1932. Il abrite des expositions tournantes sur l'histoire de la Louisiane.
Dans le jardin, on peut voir un wagon de chemin de fer (le wagon de la Reconnaissance), don que chaque état reçut de la France après la libération en remerciement de l'aide apportée par les Etats-Unis.

- Musée d'Etat de la Louisiane

- Independence Park Botanic Gardens : jardins d'Independance Park (accès gratuit le jour)

- L'aéroport  Ryan Field Airport

- L'USS Kid (ancien destroyer) : L'ancien navire de guerre de classe Fletcher, connu sous le nom de « Pirate du Pacifique », a été transformé en un musée qui rend hommage aux forces armées des États-Unis. Des avions ayant survolé le Pacifique Sud y sont exposés ainsi qu'un monument en granite noir sur lequel sont gravés les noms des soldats morts au front.

Côté blues : Bâton Rouge est la capitale du Swamp Blues, une forme de blues apparue dans les années 50.  Le festival de blues de Bâton Rouge se déroule mi-octobre à Catfish Town.
Quelques bars de Blues :
- Phil Brady's:
- Roxanne's O'Neal Tavern
- The Bayou

Quelques quartiers de Baton Rouge :
- Downtown : centre ville / quartier des affaires
- Spanish Town : Quartier espagnol. Situé entre le fleuve Mississippi et I-110 , il est le foyer du Capitole et accueille la plus grande parade de la ville pour Mardi Gras.
- Beauregard Town : quartier de Beauregard.  Un quartier historique entre le centre-ville et Old South Baton Rouge . Beaucoup de maisons ont été rénovées, ce quartier est un exemple rare de l'urbanisme français aux Etats-Unis.
- LSU / Lakeshore :  Accueil le campus principal de l'université de Louisiane, les Lacs de l'Université et le lac City Park. Certaine maisons sont directement sur la rive du lac et ce dernier est lui-même un endroit populaire pour le jogging, la marche et le vélo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vampires hibiscus.
Marcel Gerard
les crédits : class whore
message : 469
date d'inscription : 15/12/2013

MessageSujet: Re: Les villes    Jeu 27 Fév - 13:48

Nouvelle-Orléans



Information utile : Plus grande ville de l'Etat de Louisiane, sa superficie est de 907 km² pour 343 829 habitants, cette dernière se situe au bord du Mississippi, non loin de son delta et sur les rives sud du lac Pontchartrain. Le climat de la Nouvelle-Orléans est subtropicale humide.

Histoire :

En 1718 des colons français fondent à l'embouchure du Mississippi la ville de la Nouvelle-Orléans baptisé ainsi en l'honneur du duc d'Orléans qui exerce alors la régence pendant la minorité de Louis XV. La ville deviendra alors la capitale de la colonie de Louisiane, puis sera cédée en 1762 à l'Espagne et restituée en 1800. Finalement elle sera vendue aux Etats-Unis en 1803 par Napoléon Bonaparte avec le reste de la Louisiane.
A la fin du XIX ème siècle, en 1892 un homme métisse Hommer Plessy refusera de changer la place qu'il occupait dans un compartiment réservé au Blanc. Cet incident le mènera devant la Cour Suprême qui dans un arrêt Plessy contre Ferguson. Cet arrêt reprenant la doctrine "séparé, mais égaux" légalisera la ségrégation raciale aux Etats Unis. Il faudra attendre 1954 pour que la même Cour Suprême débute la politique de déségrégation.
Au début du XX ème siècle, en 1917 le jazz nait officiellement grâce à l'enregistrement de " Livery Stable Blues " par le groupe The Original Dixieland Jazz Band. Ce groupe de musicien blanc enregistrera à Chicago cette musique née dans la société noire de la Nouvelle-Orléans. Ainsi, les premiers enregistrement de musiciens noirs apparaîtront en 1922. Le XX ème siècle sera un retournement de situation pour cette musique ayant souffert à sa naissance d'une image négative à cause de ses origine. A cette même période la ville connaitra un élan de modernisation afin de contrer les fréquentes crues.
Début XXI ème siècle, en 2005 la ville de la Nouvelle-Orléans sera dévastée par l'ouragan Katrina qui inondera le sud de la Louisiane et du Mississippi. La ville sera frappée par l'apparition de brèches sur les digues des lacs voisins. Malgré l'évacuation, des milliers de personnes vont être pris au piège et de nombreux pillages vont ajouter un sentiment de désordre dans la ville qui est privé d'électricité, d'eau courante ainsi que de ravitaillement. Le gouvernement décidera d'évacuer la zone sinistrée et le bilan fera état de 1132 mort et les dégâts sont de l'ordre de 125 milliards de dollars.
Economie : Il fut un temps ou la Nouvelle-Orléans était un port international profitant de sa proximité avec les grandes plaines afin d'exporter des céréales. Sa situation privilégié du fait de son vaste réseau fluvial, lui a permis de se hisser au premier rang mondial pour les navires porte-barges.
Finalement, suite à une hausse des salaires dans les secteurs secondaires et primaires, la ville se reconvertit au tourisme, aux arts et à la culture. Principale activité de la Nouvelle-Orléans avec des salaires 50 % plus bas que la moyenne nationale cela a crée un clivage entre ceux qui se maintiennent au dessus du seuil de pauvreté et les propriétaires de restaurants ou d'hôtel.
Concernant son port, la Nouvelle-Orléans est l'un des principaux ports dans le monde pour le transbordement d'acier, de caoutchouc et de café. Les exportations du port de La Nouvelle-Orléans se concentrent principalement sur les productions du sud des États-Unis : les céréales et les produits pétroliers.

Quelques bâtiments :  

- Un aéroport international Louis Armstrong situé à Kenner environ à 20 minutes de la ville. Des navettes offrent un service de transport en commun entre l'aéroport et les quartiers de Central Business District où se trouvent les hôtels.

- Une gare la "New Orleans Union Passenger Terminal" : relie la ville directement avec Chicago. Puis d'autres lignes qui la relie avec New York, Washington DC, Atlanta et Los Angeles.

- 3 lignes de Tramway parcourent les quartiers de Mid-City, Garden District, et le quartier français.

- Musée sur le vaudou : la ville a la réputation d'être la plus hantée des Etats Unis

- Musée Row, qui comprend le Louisiana's Civil War Museum, l'Ogden Museum of Southern Art, le Contemporary Arts Center et le National World War II Museum.

-  Lakeside Mall : centre commerciale se situant à la périphérie de la ville.

- Casino Harrah's

- Preservation Hall : fondé en 1961, ce club de jazz a pour vocation de préserver le stylme unique du jazz de la Nouvelle Orléans.

- Université de la Nouvelle Orléans : U N O ( University of New Orleans)

- Amstrong Park (quartier français) : Autrefois ce lieu était un lieu de rencontre entre des esclaves et des hommes libres de couleur. Il subsiste dans ce parc une ambiance africaine et américaine à la fois. Situé à côté du Trémé, un quartier à éviter, il est peu recommandé pour les touristes.

Quelques quartiers :

- Le quartier Français ou Vieux Carré : Centre historique de la ville avec une architecture d'influence espagnole. Les visiteurs peuvent admirer des balcons en fer forgé, des petites cours privées agrémentées de fontaines. La Promenade Moon Walk longe le Mississippi ainsi on peut observer d'authentiques bateaux à aube sur des airs de jazz.
La nuit tombée, Bourbon Street (nommée ainsi en hommage au Roi Soleil) s'anime d'une incroyable effervescence tous les soirs de la semaine et jusque tard dans la nuit. Les noctambules se laissent gagner par l'ambiance festive et musicale des nombreux bars, clubs de jazz et restaurants. Parmi les plus réputés, vous trouverez le Preservation Hall.

- Arts District : A quelques pas du Vieux Carré, l'Arts District ou Warehouse District est le quartier en vogue à La Nouvelle-Orléans. Cet ancien quartier des entrepôts a été réhabilité et transformé pour accueillir les principaux musées de la ville, des galeries d'art et des ateliers d'artistes.

- Garden District : Le célèbre tramway, fidèle à l'univers de Tennessee Williams, mène au Garden District. Ce quartier doit son nom aux nombreux parcs et jardins qui agrémentent ses propriétés « ante-bellum ».
La Louisiane devenue américaine en 1803, les Américains choisissent de s'installer à cet endroit, à quelques centaines de mètres à l'ouest du Quartier Français. Ils bâtissent alors de magnifiques demeures de style « néo-Renaissance grecque » (Greek Revival) et typiquement victoriennes. Aujourd'hui le quartier est habité par les stars hollywoodiennes telles que Brad Pitt, Nicolas Cage, Sandra Bullock etc...

- Faubourg Marigny : A l'est du Quartier Français en traversant la rue Esplanade, vous vous trouvez dans le Faubourg Marigny qui regroupe plusieurs clubs de jazz de renom. C'est dans ce quartier que les locaux ont l'habitude d'écouter du jazz.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les villes    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les villes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les grandes villes du monde ..
» 5.Sceau et blason des villes
» Les villes de Gwendalavir
» Générateur de villes et villages pour jdr
» Traduction des villes Anglais => Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Once upon a time... :: Rules and History of Night World :: Secrets of Night World-